DEDICACE Samedi 27 de 17H à 18H

January 24, 2018

Lyonel de Diego est parmi nous depuis fin Décembre ! Nous n'allons pas manquer l'occasion de vous faire profiter d'une séance Dédicace ce Samedi 27 Janvier à la Librairie Imaginez place Manuel à Barcelonnette. L'auteur vous parlera des facéties romanesques, palpitantes et dramatiques qui animent les Baudiable dans "Les Trente Nébuleuses", Tome 4 de notre saga du Trésor de la Malune. De 17H00 à 19H00 un moment de convivialité à ne pas manquer !

 

 

 

Rien ne prédestinait deux frères, Gutave et Titoun Baudiable, les pauvres de la Malune, hameau perché de l’Ubaye, à vivre des vies aventureuses les menant à la fortune… » Ainsi débute la grande saga familiale du Trésor de la Malune, au cœur de la vallée de l’Ubaye, en 1784.  Elle est déclinée sur 200 ans d’histoire à travers le monde, de l’Ubaye au Mexique, de la Louisiane au Panama, de  l’Indochine à l’Algérie, le tout en 5 volumes. Le 4e fera l’objet d’une dédicace à la librairie Imaginez samedi 27 janvier à 17h.

«Le 5e sera ensuite le dernier, c’est bien décidé. Il est en cours de relecture et sera disponible cet été. Ensuite, il sera temps que je passe à autre chose…  » précise l’auteur, Lyonel de Diego. Cette histoire féministe écrite par un homme, a été éditée par les Editions La Trace, créés en Ubaye par une bande de copains passionnés de lecture qui avaient à cœur «de permettre à ceux qui ont un certain don pour l’écriture mais pas les moyens de s’auto-éditer d’avoir une vitrine et de laisser 'leur « trace'', d’où le nom de la maison d'édition ». Il fallait un accélérateur de talent et une vitrine à cette belle énergie créative! Comme c’est souvent le cas dans la vallée de Barcelonnette, Laurent Béraud, le libraire, a fait office de "bonne fée" et a permis à cette saga d’atteindre ses lecteurs, devenus des vrais adeptes. « Nous avons été en rupture de stock dès l'été et avons été obligés de rééditer les 3 premiers volumes très vite... Nous aussi, apprenons à la dure un nouveau métier, en toute humilité ! » commentent les éditeurs.

 

Lyonel de Diego ou l’envie de vivre !

Rencontrer Lyonel, c’est déjà une aventure. Sur les pistes de Pra-Loup, on lui octroie au mieux un sourire, parfois un regard agacé, lorsqu’il brandit son Nikon de professionnel. Un portrait que les vacanciers vont chercher ensuite chez Déclic, dans la galerie, en souvenir des jours heureux. Si Lyonel a élu domicile en Ubaye en hiver, il préfère se faire oublier au Cambodge le reste de l’année, où il passe 8 mois à écrire. Une belle vie calme pour cet électron libre sans freins ni entraves, qui est l’aboutissement d’une longue route pas vraiment ordinaire. Depuis quarante ans, Lyonel promène son appareil photo ou sa caméra dans le monde. « Je transporte mes idéaux de non-violence et de fraternité entre les peuples » aime-t-il à dire. Passionné de voile et navigateur aguerri, il a fait trois fois naufrage, a fait du chartering le long des côte du Sénégal, monté un théâtre et une galerie de peinture à Gorée au Sénégal, vendu des montres des Canaries, tenu une discothèque en Côte d’Ivoire, vu sa maison prendre feu, suivi les tournées de stars de la musique africaine… « Dans ma vie, je n’ai jamais rien fait pour l’argent. J’ai choisi ce que je ne voulais pas faire et j’ai eu de la chance. Mon rêve absolu ? Repartir en famille, avec ma petite fille Elisa et mon fils Joshua – moi, en mieux ! – pour faire le tour du monde en catamaran. Finir aux marquises, entre Gauguin et Brel, ce serait pas mal, non ?». Encore une autre saga à suivre…

Propos recueillis par Francine Burlet - Journaliste Dauphiné.

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

ALAIN CADÉO, son nouveau roman !

February 28, 2019

1/4
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags